chiots epagneul breton des plaines gersoises

Categories:

Le débat sur les chiens inscrits au LOF enflamme régulièrement les conversations. Mais au-delà du LOF, c’est souvent la question du prix du chiot qui est derrière. Si le lof permet de garantir les origines du chien et de limiter les risques de dysplasie ou de consanguinité, il nécessite un travail souvent mené par des éleveurs professionnels. Et qui dit « professionnel » dit charges et impôts, trop souvent oubliés dans l’équation… Posons quelques éléments pour essayer de mieux comprendre.

Une lice de qualité

Suivons la vie d’une lice qu’un éleveur va acheter en bas âge chez un confrère pour apporter d’autres origines dans son élevage (les chiffres donnés sont des estimations ou des moyennes).

Frais de la première année

  • Achat de la lice : 1000€
  • Frais de déplacement pour aller la chercher (essence, péage, …) : 200€
  • Soins vétérinaires jusqu’à 1 an : 150€
  • Radio pour dépistage de la dysplasie : 200€
  • Croquettes la première année : 350€

Ainsi jusqu’à l’âge de 12 mois, la lice a déjà couté 1900€ à l’éleveur.

Pour sa deuxième année la chienne va aller sur le terrain et en expo pour confirmer son potentiel.

  • Dressage concours : 1000€
  • Frais de vétérinaire : 50€
  • Carnet de travail let licence propriétaire : 50€
  • Engagement sur concours et frais de déplacement 1000€
  • Croquettes : 400 €

Donc la 2eme année la chienne a couté 2500€ à son éleveur, soit 4400€ en 2 ans.

Les saillies et les chiots

Au bout de ces 2 années d’éducation, de dressage et de concours, l’éleveur peut envisager une première saillie

  • Frais de déplacement 250€
  • Coût de la saillie : 1000€
  • Echographie pour confirmer la gestation : 45€
  • Radio pour compter le nombre de chiots : 45€
  • Vermifuge : 35€

L’éleveur aura donc dépensé 180. A cela, il faut ajouter les couts des chiots

  • Vaccin : 17€
  • Inscription au lof : 27€
  • Puce ou tatouage : 75€

Ainsi l’éleveur dépense 120€ par chiot (quand tout va bien).

Prix d’un chiot et bilan financier

Ramenons ça à l’Epagneul Breton. On imagine qu’une lice pour qui tout se passe bien va pouvoir faire 5 portées avec en moyenne 6 chiots, et que le prix d’un chiot chez cet éleveur est de 1000€ en moyenne.

Recapitulons et imaginons que la lice ait fait 5 portées de 6 chiots dans sa vie et qu’elle ait vécu 12 ans à l’élevage :

  • Investissement initial (cout des 2 premières années ) : 4400€
  • Frais de véto après 2 ans : 50€ x 10 : 500€
  • Croquettes après 2 ans : 400€ x 10 : 4000€
  • 5 portées : 1800€ x 5 : 9000€
  • 30 chiot : 120€ x 30 : 3600

Soit un cout total de 21500 € pour un chiffre d’affaire de 30000€. L’activité d’éleveur avec ces paramètres génère une marge brute de 9500€ pour une lice. Il faut ensuite payer les frais de fonctionnement (eau, électricité, …), il y a forcément des imprévus (portées sans chiots, frais de vétérinaire, soucis de santé limitant le nombre de portées, …) et n’oublions pas non plus que l’Etat se sert largement, aussi bien l’URSSAF que l’impôt sur les sociétés, calculé sur les bénéfices, tout cela avant que l’éleveur ne puisse se verser un salaire.

Forts de ces éléments, vous comprendrez que le prix d’un chiot chez un éleveur pro se justifie non seulement par le travail de sélection et de suivi qu’il met en place, mais également par les frais inhérents à son activités. Or ces frais ne sont souvent pas pris en compte dans l’estimation des particuliers qui font des portées. Sans parler des revenus générés par ces ventes souvent oubliés des déclarations d’impôts …

Tags:

3 Responses

  1. […] La réflexion revient souvent un chien lof c’est hors de prix… Je pense qu’il s’agit là d’un faux débat dans la mesure ù un chien vendu par un professionnel coutera toujours plus cher qu’un chien vendu par un particulier. Le professionnel a des frais fixes, en général beaucoup de chiens, et il paie des impôts sur son activité. Le particulier qui va faire une portée par an va avoir un peu de frais de vétérinaire, mais au final il va gagner plus d’argent que le professionnel. Dans un article à suivre nous essaierons de décortiquer les coûts chez un professionnel et de comprendre le prix des chiots. […]

  2. En fin de compte si je veux obtenir un petit chiot épagneul breton par un particulier combien dois-je le payer

    • Ca dépend de différends paramètres (notamment les origines du chien) et de quelle somme vous êtes prête à mettre dans un chien.

      Ce que je souhaitais montrer, c’est que quand un éleveur professionnel vends un chien à 1000€, il ne se « gave » pas. Il essaie juste de vivre de son travail. Au final, un particulier qui vends des chiots non lof 600€ (sans effectuer les tests et sélections d’un pro et sans déclarer cette vente) va gagner beaucoup plus par chiot qu’un éleveur pro…

      Il faut aussi voir que le prix d’achat n’est pas forcément un bon calcul. Acheter un chien à 600€ pour se retrouver avec un animal gravement malade/handicapé à 5 ans car issu d’un croisement hasardeux qui va couter une blinde en frais de vétérinaire et que l’on doit faire piquer à 7 ans, ce n’est pas forcément un bon calcul …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.