Categories:

Le débat est récurrent chez les chasseurs comme chez les amateurs de chiens. A quoi sert le lof ? Certains ne jurent que par les chiens LOF, tandis que d’autres jurent que leur meilleur chien était non lof… Et si on recentrait le débat ?

A quoi sert le lof ?

Un chien dit lof est un chien inscrit au Livre des Origines Françaises. Ce livre est un registre tenu depuis 1885 qui répertorie l’origine des chiens de race. Un chien inscrit au LOF possède donc un certificat de naissance qui certifie son ascendance. En connaissant l’ascendance d’un chien, on peut s’assurer du taux de consanguinité entre les reproducteurs. On peut également connaitre certains antécédant, notamment la dysplasie des hanches qui a, en partie au moins, des causes génétiques.

Généalogie sur 3 générations d'un chien LOF
Généalogie sur 3 générations de Panache, l’Epagneul breton de l’auteur

Le lof ne fait pas forcément d’un chien un meilleur chasseur. Ce n’est pas une médaille de mérite. Il arrive même que des chiots issus de parents lof ne soient pas confirmables à l’âge adulte pour des problèmes de taille par exemple, ou d’autres tares qui entrainent une non conformité au standard de leur race. Cela n’empêche pas que ces chiens puissent être de bons compagnons de chasse ou de canapé.

Le lof par contre permet de s’assurer que les reproducteurs répondent au standard de race. En effet, un chien inscrit au lof a sa naissance devra être confirmé à partir de l’âge de 1 an. Il pourra ainsi se reproduire avec un autre chien lof de même race et donner naissance à des chiots lof également .

La sélection se fait également au travers d’expositions et de fields trial, pour récompenser les chiens les plus représentatifs de la race en beauté ou en travail, et ainsi contribuer au maintien des standards de la race.

Ainsi, nous le voyons, le lof permet de s’assurer des origines d’un chien. Il permet aussi de confirmer sa conformité au standard de race. Il soutien un travail continu d’amélioration de la race et de maintien de ses caractéristiques, en éliminant des reproducteurs les chiens trop grands, trop petits, craintifs ou présentant diverses tares non handicapantes mais hors du standard. Et ce travail de sélection réalisé par les éleveurs professionnels profite aux particuliers qui font reproduire leur chien pour garder ses qualités.

Quels sont les risques avec un chien non lof ?

Chien lof de canapé

En règle générale, un chien non lof n’est pas très différent d’un lof. Les chiens non lof chassent suffisamment bien pour satisfaire la majorité des chasseurs. Ils sont aussi très à l’aise dans le canapé ou pour faire des câlins.

Cependant, vous n’aurez aucune certitude sur son ascendance. Il vous faudra faire confiance au vendeur (ou au propriétaire du chien avec qui vous envisagez une saillie). Le risque est que le chien soit issu d’un croisement hasardeux bien qu’involontaire qui peut entrainer une dysplasie marquée ou une consanguinité forte générant des tares gênantes au quotidien (agressivité, peur excessive, …) ou un handicap survenant très tôt ans la vie du chien et entrainant des frais vétérinaire démesurés…

En conclusion

Le Lof est avant tout là pour s’assurer que les standards de race sont respectés. Qu’un Epagneul Breton ressemble à un Epagneul breton et pas à un Setter… Ce qui fait aujourd’hui la différence mais également la complémentarité des races. Le travail de sélection des éleveurs profite à tous, y compris à ceux qui feront 1 portée avec leur chienne pour garder un petit. L’enjeu du lof n’est pas du snobisme ou prétendre avoir un chien meilleur que l’autre. C’est avant tout d’assurer la singularité des races que nous affectionnons tant.

Et le prix d’un chien LOF ?

La réflexion revient souvent un chien lof c’est hors de prix… Je pense qu’il s’agit là d’un faux débat dans la mesure ù un chien vendu par un professionnel coutera toujours plus cher qu’un chien vendu par un particulier. Le professionnel a des frais fixes, en général beaucoup de chiens, et il paie des impôts sur son activité. Le particulier qui va faire une portée par an va avoir un peu de frais de vétérinaire, mais au final il va gagner plus d’argent que le professionnel. Dans un article à suivre nous essaierons de décortiquer les coûts chez un professionnel et de comprendre le prix des chiots.

Tags:

One response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.